FFIL

Styliste accessoires

FFIL

Après un BTS Arts Appliqués à Montaigu, Claire Batardière suit les cours de Stylisme de mode au sein de l’école Duperré à Paris. Elle fera deux stages décisifs : chez Christian Lacroix et au bureau de Tendances Peclers.

En 2005, elle crée avec une amie d’enfance Deux Filles en Fil. Dès le début, le modulable la passionne. Deux Filles en Fil ce sont des accessoires conçus à partir de matières premières récupérées et recyclées, des mitaines et foulards en textiles réversibles et ajustables ainsi que des sacs modulables et élégants.

Réalisés à partir de surplus de cuir des tanneries, les sacs sont conçus de façon innovante. Le sac est livré à plat et un jeu de pliage et de boutons pression lui donne forme. La façon de le porter est également modulable grace au réglage de la bandoulière : un sac pratique, éthique, ludique, élégant et unique.

Il est important pour Claire de faire avec les moyens locaux. Elle travaille avec les artisans maroquiniers d’un des derniers ateliers de Cholet ainsi qu’avec l’ESAT Marie Moreau à Saint-Nazaire depuis 2016. Le sac à plat permet de réduire la chaine de production et d’éviter les coutures. L’idée est de proposer un produit original et de qualité fabriqué en France à un coût abordable.

La marque est saluée par le monde de la mode et de l’écologie ainsi que par la chambre économique pour le soutien de l’industrie locale.

_A167692Après 10 ans d’existence, Claire a envie d’un nouveau départ. Elle vient d’avoir un deuxième enfant, elle sait qui elle est et ce qu’elle veut.

Exerçant désormais seule, elle veut ”faire ce qu’elle aime”, c’est-à-dire être créatrice plutôt que chef d’entreprise. Deux Filles en Fil devient FFIL : changement de logo, d’identité, elle se recentre sur des valeurs qui lui tiennent à coeur plus proches de l’artisanat. Après un passage par le Solilab à Nantes, elle s’installe à Saint-Nazaire et travaille au sein du Garage, espace partagé.

_A131008

_A167685

ffil-1

Elle adore la matière telle quelle, les beaux cuirs et aime la gymnastique intellectuelle qu’offre le travail de conception de produits répondant à des contraintes techniques. Elle réalise des prototypes en papier, le logiciel Illustrator lui permettant ensuite de visualiser toutes les déclinaisons mais elle passe très vite au cuir.

Pour réduire les coûts de fabrication et continuer à proposer un produit à un prix raisonnable, elle conçoit à partir de son best-seller le Kaba quatre nouveaux modèles, tous différents, autant de variations imaginées à partir d’un seul gabarit et donc un seul emporte pièce. Avec les chutes de cuir, elle dessine des accessoires plus petits : porte-cartes, portes feuilles et pochettes ainsi que de très jolis pompons colorés faits de morceaux superposés qui viennent agrémenter les fermetures de chaque sac. Une démarche maîtrisée pour des créations aussi élégantes que ludiques.

les créations de FFIL

site points de vente